Tricoter de la qualité

Rien de plus navrant que de réaliser un tricot avec temps et amour qui «boulonne» au premier lavage… Tricoter de la qualité, c’est s’assurer que les couleurs garderont leur éclat, que la fibre restera bien élastique et que le tricot ne se déformera pas.

combi

Un exemple? J’ai tricoté cette combinaison («one-piece») au début des années 1990 pour mon fils. Près de 30 ans plus tard, ma petite-fille le porte. Ce tricot est toujours aussi beau bien que le style soit un peu dépassé… Qu’importe! Il a été réalisé en Challenge 3, une laine de la boutique Pingouin. Le modèle est disponible dans le magazine Pingouin layette, no 117.

 

Une étape nécessaire : le blocage

Quand un tricot est terminé, les parties cousues et les fils rentrées, il reste une étape qu’il ne faut pas négliger : le blocage.

Cela consiste à faire tremper le tricot dans une eau avec un savon doux (des savons pour tricots sont en vente dans les boutiques spécialisées) et de l’étendre sur une surface plane. On l’épingle de sorte qu’il conserve une belle forme après le séchage.

blocage.JPG

J’utilise un matelas de mousse pour épingler mes pièces… et je les oublies! Quelques jours de séchage et l’on retrouve des tricots qui ont un bel éclat et qui tiennent bien.

Cette étape est d’autant plus importante pour des fibres contenant de la laine. Pour l’acrylique, certains ne bloquent pas leur ouvrage. Moi, tout y passe! Sauf les bas. 🙂

 

 

Quand la laine manque…

Un bon exemple de débrouillardise si on manque de laine… Dans ce cas-ci, pas assez de laine turquoise pâle pour tricoter le chandail entier en cette couleur alors que le dos est déjà bien entamé. Solution : un mélange avec un turquoise un peu plus foncé pour le devant et cette couleur seule pour les manches. Les poignets et l’encolure se fait en pâle pour créer un contraste.

Mais… le mieux est évidemment de vérifier avant le début de l’ouvrage si assez de laine sera disponible (si l’on veut, bien sûr, une couleur unie)!

Chandail en acrylique, torsade sur le devant, point de blé aux manches et au dos. Taille 4 ans

Un tricot modulé par la météo

 

Voici une façon originale de choisir les couleurs de son tricot et de voir les variations de température que l’on subi au fil des saisons.

En 2017, j’ai tricoté une jetée aux couleurs des degrés de température quotidiens que je relevais chaque midi pour ma ville (site d’Environnement Canada).

charte couleurs

Points utilisés: envers et endroit en alternance pour un effet gaufré. Je faisais un rang aller-retour (150 mailles) selon une charte de couleur pendant 7 « jours » (chaque changement de motif équivaut à une semaine).

IMG_0056

Nous pouvons constater de grandes variations de température en peu de temps! Mais à part en fin d’année, pas de grands froids… et pas de canicule durant l’été non plus!

finale

Qualité utilisée: Barisienne de Bergère de France afin de faciliter l’entretien. se tricote très bien et offre un grand choix de couleurs.

Des chandails si confortables!

Trois chandails prêts pour l’automne :

Chandail de couleur sauge, au motif chenilles. Encolure ronde. A enfiler tout simplement! 100 % acrylique. Taille: 2-3 ans

Chaud chandail de laine aux teintes bleu-vert. Trois boutons de bois sur l’épaule. Il est préférable de le porter avec un chemisier ou un col roulé, car il contient de la laine… ça pique les petits cous! Taille : 24 mois

Chandail multicolore tricoté d’une seule pièce à partir du poignet. Fil très souple et soyeux. Coupe ample et encolure « bateau ». Taille: 3 ans

chandail saugechandail lainedétails boutonsDSC_1345