Une étape nécessaire : le blocage

Quand un tricot est terminé, les parties cousues et les fils rentrées, il reste une étape qu’il ne faut pas négliger : le blocage.

Cela consiste à faire tremper le tricot dans une eau avec un savon doux (des savons pour tricots sont en vente dans les boutiques spécialisées) et de l’étendre sur une surface plane. On l’épingle de sorte qu’il conserve une belle forme après le séchage.

blocage.JPG

J’utilise un matelas de mousse pour épingler mes pièces… et je les oublies! Quelques jours de séchage et l’on retrouve des tricots qui ont un bel éclat et qui tiennent bien.

Cette étape est d’autant plus importante pour des fibres contenant de la laine. Pour l’acrylique, certains ne bloquent pas leur ouvrage. Moi, tout y passe! Sauf les bas. 🙂

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s